Quelle étude pour devenir une sage-femme ?

En général, pour devenir sage-femme ou maïeuticien, vous avez besoin de 5 ans années d’études. Il s’agit d’un parcours universitaire préparant l’accès aux études de santé et 4 années d’école. A l’issue de cette formation, vous obtenez le diplôme d’Etat de sage-femme. Il faut noter que ce dernier est obligatoire pour trouver un travail dans ce domaine. Cet article va vous permettre d’avoir une idée réelle de ce qu’il faut exactement pour devenir sage-femme ou encore des études appropriées pour cela.

L’accès aux écoles de maïeutique ou sage-femme n’est pas compliqué. Il existe une trentaine d’écoles qui proposent une formation dans ce cadrage. En effet, pour les lycéens, vous pouvez y accéder à travers deux concours que proposent les universités. On distingue le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) et le LAS (Licence avec option Accès Santé). Vous obtiendrez une admission à partir des résultats obtenus pendant le parcours et probablement lors des épreuves complémentaires. La formation est repartie selon 2 cycles à savoir :

1er Cycle : la théorie

En ce qui concerne les étudiants en maïeutique, le premier cycle comprend la 2ème et 3ème année. Il représente essentiellement la théorie de la formation pour devenir sage-femme. Parmi les domaines à étudier, on a :

  • La physiologie
  • La gynécologie
  • L’obstétrique
  • La pédiatrie
  • La maïeutique
  • La néonatalogie

Ces domaines s’appliquent dans le contexte normal de la grossesse ainsi qu’après l’accouchement. Ceci dans le but de vous permettre de mieux entretenir les premiers de votre bébé.

Outre ces domaines, on compte quelques matières générales de la santé (domaines) comme : l’anatomie, la santé publique, la pharmacologie, la sémiologie ou encore l’étude des pathologies principales. Il est important de noter la présence des sciences humaines comme l’anglais, l’économie de la santé, l’éthique, la psychologie et le droit.

Pour compléter la formation du premier cycle, il existe des simulations en cours ainsi que quelques stages entre 6 à 24 semaines.  A la fin de la 3ème année, le diplôme de formation générale en sciences maïeutiques (DFGSMa) est obtenu.

2ème Cycle : la pratique

Le 2ème cycle concerne la 4ème et 5ème année. Le but de ce cycle est d’associer l’obstétrique, la néonatologie et la gynécologie à la pathologie. Ce qui va aider dans l’apprentissage sur la réalisation d’un accouchement sans complications, sur l’animation d’une séance collective pour préparer la naissance de l’enfant, sur les consultations de grossesse ou après la grossesse, sur les pratiques gynécologiques de prévention.

Ce cycle est beaucoup plus marqué par la présence des étudiants sur le terrain. Il s’agit d’environ 6 mois de stage pour faire murir les compétences théoriques.

Après avoir validé les enseignements, les stages, le CSCT (certificat de synthèse clinique et thérapeutique) et la soutenance, vous pourrez obtenir votre DE (diplôme d’Etat) de sage-femme.

Source pour la rédaction de l’article : https://www.onisep.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.